Information Covid-19

En raison du contexte sanitaire actuel, les rencontres ne sont pas encore confirmées mais les informations seront communiquées et mises à jour régulièrement sur ce site et sur notre page Facebook

Présentation

Campus Danse est un cycle de 5 séances d’introduction à la danse contemporaine programmé entre novembre 2021 et mai 2022. Il est destiné à découvrir la diversité et les enjeux de la création chorégraphique ainsi qu’à élargir son expérience de spectateur/trice.

Au cours des dernières décennies, la danse s’est affranchie d’esthétiques datées et de conventions strictes pour s’ouvrir au monde et à sa réalité en transformation permanente. Elle a multiplié les croisements de styles et s’est associée à d’autres formes artistiques pour renouveler les points de vue, partager des manières d’exister et inventer d’autres modalités du sens. Cette hybridation des genres et une exigence de recherche formelle font aujourd’hui de la danse un réservoir de propositions artistiques fortes, qui ne se limitent plus à la contemplation du beau et qui peuvent troubler nos attentes.

Campus Danse est une initiative de l’ULB en partenariat avec Charleroi danse et l’Université Ouverte de la Fédération Wallonie Bruxelles : un programme comprenant une sélection de 4 œuvres de renommée internationale présentées par Charleroi danse, 5 cours de niveau universitaire, des rencontres avec les artistes, une visite des Ecuries et des introductions spécifiques. Chaque cours comporte un temps d’introduction au spectacle suivant et, le cas échéant, un moment d’échange sur le spectacle précédent. L’alternance entre cours et spectacles permet aux participant·e·s de nourrir leur regard progressivement, d’acquérir des repères en danse contemporaine, de confronter leurs interprétations, de comprendre le sens et les intentions du mouvement et enfin d’approfondir la perception et le plaisir du spectacle !

Programme

Histoires des danses et ethnocentrisme

Cours 1 ( E6K )

Spectacle 1 (+visite et accueil avant + bord de scène après) : We wear our wheels with pride (… ) – / Robyn Orlin

Née en Afrique du Sud, Robyn Orlin a conservé de la période de l’apartheid des souvenirs dont la puissance reste vive. Ainsi des rickshaws de Durban, petites voitures à bras tirées par des noirs et transportant des blancs. Ce qui l’avait frappée alors, ce n’était pas tant que l’exploitation de l’homme par l’homme s’y montrait sous son jour le plus cru, mais la dignité de ces tireurs de pousse-pousse, habillés de costumes dont la recherche et la beauté manifestaient la créativité et une volonté de résister à l’humiliation. Coiffés de plumes, de pierres, de perles et de cornes de bovidés, ils subvertissaient par leurs atours la déshumanisation dont ils étaient l’objet. Dans leurs courses, ces hommes de peine, dit-elle, « semblaient danser, le corps suspendu dans les airs ». En partageant ses souvenirs avec une jeune génération de danseurs d’Afrique du Sud, Robyn Orlin porte à la scène un combat pour la dignité et l’égalité dont elle montre qu’hier comme aujourd’hui il peut emprunter les voies de l’art et de l’expression créative de soi.

De nos rapports aux corps (dansants)

Cours 2 ( E6K )

Spectacle 2 : Gardenia — 10 ans après Frank Van Laecke, Alain Platel, Steven Prengels

Depuis 1984, avec les ballets C de la B, Alain Platel précipite sur le plateau une humanité qu’il aborde par ses exclus, ses marginalisés, ses oubliés. En 2010, avec Frank Van Laecke il mettait en scène dans Gardenia une troupe de travestis et de transsexuels. Dix ans après, cette pièce majeure revient sur scène avec ses interprètes.

Performance, dramaturgie et hybridation des genres

Cours 3 ( E6K )

Spectacle 3 : ELENIT the things we know we knew are now behind – Euripides Laskaridis

Euripides Laskaridis fait partie de ces rares créateurs qui développent un théâtre de visions, un théâtre onirique qui, comme les rêves, raconte la réalité et ce qu’elle nous fait en la déformant, en la grossissant sous la loupe de la scène.
Depuis RELIC, en 2015, cet artiste hors normes orchestre un théâtre absurde, grotesque, fantasmagorique et jouissif. ELENIT est une fête baroque et dadaïste où s’agitent autour d’une infante à corps de naine des humains-batraciens et des technocrates en costume, des icônes de l’art occidental et une bannière rouge.

Nouvelles expériences artistiques : rapports au temps et aux autres

Cours 4 ( E6K )

Spectacle 4 : Crowd – Gisèle Vienne

Il est rare que Gisèle Vienne mette la danse au cœur de ses pièces. C’est pourtant le cas de Crowd qui transporte l’assistance dans une rave party, l’une de ces fêtes qui rassemblent des jeunes dans un lieu convenu, pour écouter et danser des heures durant au son de la musique techno.

Analyser les œuvres en danse

Cours 5 ( E6K )

Calendrier

20-11-2021
9h-12h
Cours 1 Histoires des danses et ethnocentrisme
20-11-2021
20h
Spectacle 1 We wear our wheels with pride (… )
17-12-2021
20h
Spectacle 2 Gardenia — 10 ans après
18-12-2021
9h-12h
Cours 2 De nos rapports aux corps (dansants)
5-02-2022
9h-12h
Cours 3  Performance, dramaturgie et hybridation des genres
9-02-2022
20h
Spectacle 3 ELENIT the things we know we knew are now behind
23-04-2022
9h-12h
Cours 4 Nouvelles expériences artistiques : rapports au temps et aux autres
30-04-2022
20h
Spectacle 4 Crowd
7-05-2022
9h-12h
Cours 5 Analyser les œuvres en danse

Informations et inscriptions

Ce cycle de cours est gratuit et ouvert à tou.te.s (nombre de places limité).

Inscrit au programme universitaire, il est valorisable* à hauteur de 5 ECTS pour les étudiant·e·s du CampusUCharleroi. (*voir conditions).

Un certain nombre de places gratuites pour les spectacles sera disponible pour les étudiant·e·s valorisant ce cours dans leur cursus. Pour les autres personnes inscrites et présentes au cours, des places seront disponibles au tarif groupe de 5 €.

Inscrivez-vous

Contact

Elodie VERLINDEN (Responsable académique ULB)

Tel : 02 650 92 63

Mail : campusdanse@ulb.be

Réseaux sociaux