Présentation

Campus Danse est un cycle de 5 séances d’introduction à la danse contemporaine programmé entre novembre 2022 et avril 2023. Il est destiné à découvrir la diversité et les enjeux de la création chorégraphique ainsi qu’à élargir son expérience de spectateur/trice.

Au cours des dernières décennies, la danse s’est affranchie d’esthétiques datées et de conventions strictes pour s’ouvrir au monde et à sa réalité en transformation permanente. Elle a multiplié les croisements de styles et s’est associée à d’autres formes artistiques pour renouveler les points de vue, partager des manières d’exister et inventer d’autres modalités du sens. Cette hybridation des genres et une exigence de recherche formelle font aujourd’hui de la danse un réservoir de propositions artistiques fortes, qui ne se limitent plus à la contemplation du beau et qui peuvent troubler nos attentes.

Campus Danse est une initiative de l’ULB en partenariat avec Charleroi danse et l’Université Ouverte de la Fédération Wallonie Bruxelles : un programme comprenant une sélection de 4 œuvres de renommée internationale présentées par Charleroi danse, 5 cours de niveau universitaire, des rencontres avec les artistes, une visite des Ecuries et des introductions spécifiques. Chaque cours comporte un temps d’introduction au spectacle suivant et, le cas échéant, un moment d’échange sur le spectacle précédent. L’alternance entre cours et spectacles permet aux participant·e·s de nourrir leur regard progressivement, d’acquérir des repères en danse contemporaine, de confronter leurs interprétations, de comprendre le sens et les intentions du mouvement et enfin d’approfondir la perception et le plaisir du spectacle !

Programme

Introduction

Cours 1 ( E6K )

Spectacle 1 : The Dancing Public – Mette Ingvartsen

L’histoire nous enseigne que c’est dans les périodes de grande détresse morale ou économique que l’humanité danse le plus.
À l’origine de cette pièce solo, Mette Ingvartsen s’est inspirée des marathons dansés, nombreux aux États-Unis durant la Grande dépression des années 30. Elle en a abandonné les codes de représentation pour supprimer cette attente voyeuriste qui présidait lors de ces compétitions.
La chorégraphe a ensuite recherché à travers différentes époques, les moments où la folie de la danse était capable d’envahir l’espace public. Depuis les danses de possession jusqu’aux raves parties en passant par la Tarentelle, elle a collecté les images et les gestes d’une danse incontrôlable. Cette inspiration lointaine a servi les matériaux, augmentés par des pratiques personnelles, qui construiront son solo, donné en proximité avec le public.

Danse, performance et hybridation des genres

Cours 2 ( E6K )

Spectacle 2 : Débandade – Olivia Grandville

Dès leur entrée sur le plateau, ils toisent le public d’un air bravache, dans une tenue à la simplicité adamique : socquettes et slip kangourou.
Cette — presque — mise à nu lance Débandade, dont le titre à sous-entendu annonce une enquête aussi documentée que comique sur le masculin au XXIe siècle. Où en sont les hommes après des décennies de féminisme et de redéfinition des sexes ? C’est la question qu’a posée Olivia Grandville à sept interprètes aux origines, parcours et points de vue extrêmement divers. « Quelque part entre la comédie musicale, le micro-trottoir, le stand-up et le rituel d’exorcisme », sa pièce chorale et débridée, ni défaitiste, ni triomphaliste, révèle des êtres au masculin qui, en plein doute, ont pris le parti d’une forme de radicalité : rire d’eux-mêmes.

Histoire de la danse/ Histoires des danses

Cours 3 ( E6K )

Spectacle 3 : IDA don’t cry me love – Lara Barsacq

Danseuse associée à la Batsheva Dance Company au milieu des années 1990, Lara Barsacq est aussi interprète, pendant quinze ans, pour plusieurs artistes, de Jérôme Bel à Arkadi Zaides, en passant par les ballets C de la B.
En 2016, elle fonde avec Gaël Santisteva l’asbl Gilbert & Stock, et ouvrira avec Lost in Ballets russes une fenêtre aussi personnelle qu’universelle sur l’histoire de la danse occidentale. Matière qu’elle déploie — en trio cette fois — autour de la figure légendaire d’Ida Rubinstein, icône sulfureuse de la Belle Époque, muse de Diaghilev et commanditaire du Boléro de Ravel.
Un siècle plus tard, trois femmes célèbrent sa mémoire, chantent sa gloire, questionnent son histoire, livrant plus qu’un portrait : un tableau pluriel, à la fois historique et actuel, tissé de magnificence et peuplé de confidences.

Danse et dramaturgie

Cours 4 ( E6K )

Spectacle 4 : Contes Immoraux – Partie 1 : Maison Mère – Compagnie Non Nova / Phia Ménard

Maison mère a été conçu par Phia Ménard en 2017 sur une proposition de la Documenta Kassel 14.
Dès le début de la pièce, une grande surface de carton est posée au sol, comme une pochette surprise gigantesque d’où sortira une construction qui avance avec opiniâtreté. Seule en scène, l’artiste monte les murs en ajustant ses appuis, sans émotion apparente, elle trace, coupe, plie et assemble le carton jusqu’à former une maison façon Monopoly, résultat de tout ce labeur. On suit avec curiosité, et parfois anxiété, les efforts de la solide ouvrière. La suite relève du suspens propre à l’artiste et aux cumulus qui s’amoncellent au-dessus d’elle.
Allégorie d’une Europe en construction permanente et menacée par les nuages de l’obscurantisme, Maison mère offre le spectacle magistral d’un monde fragile, chargé de références multiples  mais condamné à la disparition.

Analyser les œuvres en danse: boîte à outils

Cours 5 ( E6K )

Calendrier

3-12-2022
9h-12h
Cours 1 Introduction
9-12-2022
20h
Spectacle 1 « The Dancing Public » de Mette Ingvartsen
11-02-2023
9h-12h
Cours 2 Danse, performance et hybridation des genres
18-02-2023
20h
Spectacle 2 « Débandade » de Olivia Grandville
11-03-2023
9h-12h
Cours 3 Histoire de la danse/ Histoires des danses
18-03-2023
20h
Spectacle 3 « IDA, don’t cry me love» de Lara Barsacq
8-04-2023
9h-12h
Cours 4 Danse et dramaturgie
20-04-2023
20h
Spectacle 4 « Contes immoraux – partie 1 : Maison mère » de la compagnie Non Nova – Phia Ménard
22-04-2023
9h-12h
Cours 5 Analyser les œuvres en danse: boîte à outils

Informations et inscriptions

Ce cycle de cours est gratuit et ouvert à tou.te.s (nombre de places limité).

Inscrit au programme universitaire, il est valorisable* à hauteur de 5 ECTS pour les étudiant·e·s du CampusUCharleroi. (*voir conditions).

Un certain nombre de places gratuites pour les spectacles sera disponible pour les étudiant·e·s valorisant ce cours dans leur cursus. Pour les autres personnes inscrites et présentes au cours, des places seront disponibles au tarif groupe de 5 €.

Inscrivez-vous

Contact

Elodie VERLINDEN (Responsable académique ULB)

Tel : 02 650 92 63

Mail : campusdanse@ulb.be

Réseaux sociaux